Description

L’interface « Eloquentia » a pour but de rendre lisibles et praticables les commentaires et les traités des grands rhétoriciens. Elle offre un outil où l’utilisateur est libre d’arranger à sa guise son espace de lecture, et donc de concrétiser visuellement les liens entre les textes.

L’enjeu éditorial du support numérique est de rendre accessible et lisible  le réseau métatextuel du commentaire. En favorisant la juxtaposition des textes, l’interface cherche à reconstituer visuellement le contexte nécessaire à la lecture des commentaires, qu’il s’agisse du contexte des textes commentés ou celui des traités rhétoriques.

Les travaux de l’équipe RARE mettent depuis longtemps l’accent sur la rhétorique comme praxis, interprétative et pédagogique. L’interface « Eloquentia » s’inscrit dans cette logique en fournissant aux lecteurs les ressources prérequises, et surtout en les encourageant à structurer eux-mêmes leus parcours à travers textes, commentaires, et notions.

Principes de fonctionnement et corpus

La base Schola Rhetorica contient quatre types de ressources :

• Textes primaires (dans la version expérimentale: Virgile, l’Enéide)
• Commentaires rhétoriques (dans la version expérimentale: le rhétoriciens padouan Ferrazzi, 1694) ;
• Traités de rhétorique (Aristote, Rhétorique II; J.-B. Crevier, 1767,  éd. intégrale) ;
• Fiches issues du glossaire des termes de rhétorique.

Entre les textes, différents types de relations existent : par exemple, un commentaire peut commenter un texte primaire en se référant à un traité de rhétorique, et en utilisant un terme présent dans le glossaire. Tel paragraphe d’un traité discute tel terme du glossaire. L’interface « Eloquentia » permet de suivre ces liens, et de les concrétiser par des juxtapositions de textes.

Chacune des trois colonnes de l’interface peut contenir n’importe quel texte. Selon les textes selectionnés par l’utilisateur, l’interface organise la présentation. Un commentaire rhétorique sera automatiquement aligné avec le texte qu’il commente, afin que le commentaire apparaisse en face du texte commenté. Quand le même texte est ouvert simultanément dans deux colonnes, il est présenté en français dans l’une et en latin dans l’autre.

Pour chaque segment textuel qui est associé à un autre texte ou à une fiche de glossaire, un menu permet d’ouvrir ces ressources dans les colonnes voisines. A partir d’un terme du glossaire, on peut naviguer soit vers les occurences dans les commentaires, eux-mêmes alignés avec les textes primaires correspondants, soit vers les paragraphes concernés d’un traité de rhétorique.

Le contenu des trois colonnes est refleté dans l’URL du navigateur, qui peut donc servir à référencer de façon durable une certaine configuration des textes.

Publics

Par sa souplesse de présentation, l’interface « Eloquentia » cherche à s’adapter à un public varié, ayant des compétences et des orientations de lecture différentes.

• Les lecteurs s’intéressant surtout aux textes classiques bénéficient des interprétations des rhétoriciens.
• Les spécialistes de rhétorique peuvent naviguer rapidement entre textes primaires, commentaires et notions.
• Un public plus large peut approfondir sa connaissance des termes rhétoriques dans le glossaire et voir leur application immédiate dans les textes classiques; il a également à sa disposition les définitions de référence pour chaque notion.

Technologie

L’interface elle-même est une « application web monopage » (single page application) qui profite de la grande rapidité des navigateurs modernes et des derniers progrès dans les techniques JavaScript. Elle est écrite en Clojurescript et appuyée sur Om et React.js.

Réalisation

• Christine NOILLE, resp. de l’E.A. RARE – Rhétorique de l’Antiquité à la Révolution et directrice du programme Schola Rhetorica
• Francis GOYET, directeur de l’U.R. Litt&Arts et fondateur de l’E.A. RARE
• Elisabeth GRESLOU, ingénieure de recherche
• François-Ronan DUBOIS, allocataire doctorant
• Joseph FAHEY pour Ramure.net, développement informatique

Partenaires

• A.N.R.
• Consortium CAHIER (TGIR HumaNum)
• Université Stendhal Grenoble 3
• Université Grenoble Alpes

 

Pour revenir à l’interface de consultation